Témoignage : Laetitia et Claire

21/10/2019


Bienvenues ! (1)Nous nous sommes rencontrées en janvier 2015, à partir de ce moment-là nous ne nous sommes plus quittées !

La question bébé s’est posée rapidement, on était d’accord toutes les deux pour fonder une famille, on avait ce désir mutuel très fort d’avoir des enfants. On a commencé par acheter une maison et en septembre 2017 on s’est mariées. Tout s’est déroulé rapidement... Qui aurait imaginé qu’au bout de 2 ans nous serions mariées, avec une maison et un projet bébé ?

Nous pensions, au départ, que je porterai notre premier bébé mais à cette période-là, c’était plus simple pour ma compagne de suivre un protocole, pour des raisons de disponibilité. C’est donc Claire qui s’est lancée en premier dans le parcours PMA !

Nous avions une amie qui avait le bonheur d’avoir une fille grâce à Girexx. Elle était passée par 5 inséminations en Belgique pour finalement aller chez Girexx et elle était tombée enceinte dès la première IAD. Son histoire nous avait touchées et habitant à Perpignan c’est tout naturellement que nous avons choisi Girexx pour notre projet bébé.

Notre gynécologue était très rassurant et ouvert : il a été extra avec nous. Nous prescrivant les médicaments, nous faisant passer en priorité pour les échos de contrôle. Il a toujours été entièrement disponible pour nous, très prévenant : on s’est senties soutenues.

Le 4 janvier 2018 nous avons fait notre première IAD à Gérone. Nous étions déjà allées nous balader en touristes dans cette ville, mais cette fois nous y allions pour notre plus grand projet ! Je me souviens que c’était une période très particulière, car nous étions à J moins 2 du jour des « rois mages ». La clinique était quasiment déserte en cette période de fête...   Tout s’est passé très rapidement. La gynécologue a fait l’insémination en demandant à Claire de rester allongée pendant 20 min. Elle est partie très vite sur une urgence gynécologique. Heureusement une coordinatrice est venue nous expliquer que la gynécologue devait gérer 2 urgences ce jour-là, nous avons pu parler avec elle, lui poser des questions, nous étions rassurées. Ensuite nous sommes allées nous balader dans la ville et boire un café avant de rentrer chez-nous. Les 10 jours qui ont suivi sont passés assez rapidement. Nous avions hâte de faire le test de grossesse car Claire avait tous les symptômes : ventre très gonflé, seins douloureux... Pour éviter qu’elle soit déçue si le test s’avérait négatif, je lui disais que c’était peut-être dû aux hormones… Finalement le 11e jour elle a fait le test qui a affiché presqu’immédiatement un positif. On était extrêmement contentes, on a pleuré toutes les deux. Claire sentait depuis le début que son corps avait changé de façon inhabituelle.

Dès les résultats de la prise de sang nous avons annoncé la bonne nouvelle à nos parents, en leur disant de ne pas trop en parler quand même. Nous ressentions un mélange de grande joie et peur. Les grossesses sont tellement fragiles les premières semaines.

À J 13 nous étions chez notre gynécologue pour faire une première échographie.

Il nous dit en montrant l’écran : « Vous voyez, il y a un petit haricot, on entend le cœur…et voici le haricot numéro 2 ! »

Inutile de vous dire combien nous étions contentes, un double bonheur…quelle joie !  

Le gynécologue voulait arrêter Claire tout de suite pour préserver le col car elle travaillait beaucoup, mais comme elle avait besoin d’une semaine pour annoncer la nouvelle à son employeur, le gynécologue nous avait donné rendez-vous 8 jours plus tard.

Le vendredi suivant, alors que tout allait bien, Claire a perdu du sang. Nous avons atterri aux urgences gynécologiques. Nous étions extrêmement stressées et avions terriblement peur de la fausse couche. Finalement après examens le gynécologue de service nous disait que les bébés allaient bien, que les saignements étaient inexpliqués. Nous étions vraiment soulagées. À partir de ce moment-là, Claire a été arrêtée jusqu’à la fin de sa grossesse. 

Nous avons attendu la fin du mois de février pour officialiser la nouvelle.

La grossesse s’est super bien passée même si la fin a été un peu mouvementée. À 32 semaines d’aménorrhée le col s’est ouvert, Claire a dû être hospitalisée pour arrêter les contractions. À 34 semaines d’aménorrhée nous avons dû aller sur Béziers car il n’y avait plus de place en néonat à Perpignan. Finalement, les contractions se sont stabilisées et nos 2 amours ont pointé le bout de leur nez à 8 mois et demi de grossesse.

Aujourd’hui ils ont 13 mois ! Nous avons été très bien suivies, nous avons eu à chaque fois des réponses rapides. C’est pour ça qu’on a le projet de revenir chez Girexx courant 2020, pour faire le petit 3è … et cette fois-ci c’est moi qui me lance dans le parcours !

Nous sommes conscientes d’êtres plus que privilégiées, nous avons eu une chance extraordinaire ! Je vois sur les forums que toutes les femmes n’ont pas cette chance-là. Ne baissez pas les bras, gardez espoir car quand vous aurez votre bébé dans les bras, vous oublierez toutes les piqûres, les échographies, le stress, les doutes…Posez toutes vos questions à l’équipe, il n’y a pas de question bête.

Bon courage à toutes !

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Ce site utilise des cookies pour collecter des informations statistiques sur la navigation. Si vous continuez à naviguer, considérez que vous êtes d'accord avec son utilisation.   Plus information.

X